Into the Galaxy

OSS 117 Rio ne répond plus ( Michel Hazanavicius – 2009 ) 26 octobre 2009

OSS 117 Rio ne répond plusL’histoire: Douze ans après Le Caire, OSS 117 est de retour pour une nouvelle mission à l’autre bout du monde. Lancé sur les traces d’un microfilm compromettant pour l’Etat français, le plus célèbre de nos agents va devoir faire équipe avec la plus séduisante des lieutenants-colonels du Mossad pour capturer un nazi maître chanteur. Des plages ensoleillées de Rio aux luxuriantes forêts amazoniennes, des plus profondes grottes secrètes au sommet du Christ du Corcovado, c’est une nouvelle aventure qui commence. Quel que soit le danger, quel que soit l’enjeu, on peut toujours compter sur Hubert Bonisseur de la Bath pour s’en sortir…

Mon Avis: Le premier opus était drôle. Celui-ci, nettement moins. Michel Hazanavicius a trop misé sur les mimiques précises de Jean Dujardin. Celui-ci est toujours irréprochable à mes yeux, mais cela n’a pas suffit à faire de cette suite la même réussite que Le Caire nid d’espions. Dommage, car le premier OSS m’avait vraiment fait marrer !

Ma note: 4/10

Publicités
 

99 F ( Jan Kounen – 2007 ) 24 avril 2009

Filed under: films,vu à la TV — Géronimo Ier @ 17:04
Tags: , , , ,

pas un centime de plus !

99-fL’histoire: Octave est le maître du monde : il exerce la profession de rédacteur publicitaire. Il décide aujourd’hui ce que vous allez vouloir demain. Pour lui, « l’homme est un produit comme les autres ». Octave travaille pour la plus grosse agence de pub du monde : Ross & Witchcraft, surnommée « La Ross ». Il est couvert d’argent, de filles et de cocaïne. Pourtant, il doute.
Deux événements vont bouleverser le cours de la vie d’Octave. Son histoire d’amour avec Sophie, la plus belle employée de l’agence, et une réunion chez Madone pour vendre
un film de pub à ce géant du produit laitier. Le doué Octave déjante alors et décide de se rebeller contre le système qui l’a créé, en sabotant sa plus grande campagne.
De Paris, où négocient les patrons d’agences, à Miami, où l’on tourne un spot sous antidépresseurs, de Saint-Germain-des-Prés à une île perdue d’Amérique Centrale, Octave parviendra-t-il à échapper à sa prison dorée ?

Mon avis: Je ne pourrais pas comparer ce film avec le roman de Beigbeder car je ne l’ai pas encore lu! Par contre, je peux y aller gaiement en disant que Jan Kounen a pondu là un film qui a bien plus d’énergie que sa merde de Blueberry qui restera parmis mes pires films vus au cinéma.
Pour revenir à 99 F, le film est un peu une sorte de Trainspotting dans l’esprit et dans le rythme, mais sans jamais réellement nous donner autant la même satisfaction. Cette quasi autobiographie de Beigbeder se permet grâce aux excès de coke et de narcissisme de nous emmener dans les bads trips de Jan Kounen qui fonctionnent plus ou moins bien.
Point positif du film, l’apparition à plusieurs moments de Beigbeder lui-même, renforçant le côté mégalo de son personnage Octave ( autre nom mégalo puisqu’Octave était considéré par le grand Jules César comme son fils ).
Enfin dernier point non négligeable: Jean Dujardin. Il est partout en ce moment avec la sortie du dernier OSS 117 et on ne peut nier qu’il a une Gueule et qu’il sait vraiment en jouer.

Ma note: 6.5/10