Into the Galaxy

Vicky Cristina Barcelona ( Woody Allen – 2008 ) 4 juin 2009

L’Auberge (Sex)pagnole

Vicky Cristina BarcelonaL’histoire: Vicky et Cristina sont d’excellentes amies, avec des visions diamétralement opposées de l’amour : la première est une femme de raison, fiancée à un jeune homme respectable ; la seconde, une créature d’instincts, dénuée d’inhibitions et perpétuellement à la recherche de nouvelles expériences sexuelles et passionnelles.

Lorsque Judy et Mark, deux lointains parents de Vicky, offrent de les accueillir pour l’été à Barcelone, les deux amies acceptent avec joie : Vicky pour y consacrer les derniers mois de son célibat à la poursuite d’un master ; Cristina pour goûter un changement de décor et surmonter le traumatisme de sa dernière rupture.

Un soir, dans une galerie d’art, Cristina « flashe » pour le peintre Juan Antonio, bel homme à la sensualité provocante. Son intérêt redouble lorsque Judy lui murmure que Juan Antonio entretient une relation si orageuse avec son ex-femme, Maria Elena, qu’ils ont failli s’entre-tuer.

Plus tard, au restaurant, Juan Antonio aborde Vicky et Cristina avec une proposition des plus directes : s’envoler avec lui pour Oviedo, consacrer le week-end à explorer les beautés de la ville, à boire du bon vin et à faire l’amour. Vicky est horrifiée ; Cristina, ravie, la persuade de tenter l’aventure…

Mon avis: C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai retrouvé un de mes réalisateurs préférés: Woody Allen. Le névrosé New-Yokais transpose encore une fois à merveille ses histoires habituellement américaines dans notre bonne vielle Europe. Cette fois-ci il s’en prend à Barcelone et surtout au sang chaud et romantique de l’ibérique joué à merveille par un Javier Bardem heureusement moins effrayant que dans No Country For Old Men. Dans le genre névrosée, Penelope Cruz s’en tire très bien. C’est qu’elle ferait peur en artiste libérée !!! Rebecca Hall ( Vicky ) fait un très bon second film à l’inverse de Scarlett Johansson qui depuis le succès de Lost in Translation me laisse trop souvent sur ma faim !
Voilà, Vicky Cristina Barcelona est juste un nouvel imbroglio amoureux à la manière de Woody Allen, et c’est plutôt réussi !

Ma note: 7,5/10

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s