Into the Galaxy

Bons baisers de Bruges 26 janvier 2009

Filed under: films,vu à la TV — Géronimo Ier @ 19:22
Tags: ,

bons-baisers-de-bruges1L’histoire: Après un contrat qui a mal tourné à Londres, deux tueurs à gages reçoivent l’ordre d’aller se faire oublier quelque temps à Bruges.
Ray est rongé par son échec et déteste la ville, ses canaux, ses rues pavées et ses touristes. Ken, tout en gardant un oeil paternaliste sur son jeune collègue, se laisse gagner par le calme et la beauté de la cité.
Alors qu’ils attendent désespérément l’appel de leur employeur, leur séjour forcé les conduit à faire d’étranges rencontres avec des habitants, des touristes, un acteur américain nain tournant un film d’art et essai européen, des prostituées et une jeune femme qui pourrait bien cacher quelques secrets aussi sombres que les leurs…
Quand le patron finit par appeler et demande à l’un des tueurs d’abattre l’autre, les vacances se transforment en une course-poursuite surréaliste dans les rues de la ville…

Mon avis: Je n’ai pu m’empêcher de faire le rapprochement avec le duo de tueurs de Pulp Fiction. A la différence qu’un thriller en Belgique, c’est plus drôle et moins violent ! Le duo Colin Farrell et Brendan Gleeson marche du tonnerre dans un scénario quelque peu rocambolesque, même si, plus étoffé, ça n’aurait pas été un mal.

La réplique de Ray à l’article de la mort:

Et là, j’ai eu comme un éclair. Et j’ai réalisé… merde mon vieux, et si c’était ça l’enfer… tout le reste de l’éternité à passer dans cette foutue Bruges. Et là j’ai vraiment vraiment espéré pas mourir.

Ma note: 8.5/10

Publicités
 

One Response to “Bons baisers de Bruges”

  1. Syl bones Says:

    J’ai passé un bon moment en allant voir ce film au Cinéma Opéra, évidemment en VO, je pense qu’on y perd en VF. En plus Bruges est une ville que j’ai visité l’année dernière alors j’avais un petit attachement en plus.
    Colin Farrell devrait plus souvent faire dans le décalage, ça lui va bien. La scène dans le restaurant m’a bien fait rire, de mémoire.
    Enfin voilà, pas un chef d’oeuvre mais un film à conseiller pour ressortir le sourire aux lèvres sans voir un film dégoulinant de bons sentiments.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s